Skip to main content

La reconversion professionnelle peut être le résultat d’un rebond dans son parcours.

Après un licenciement, un burn out, un manque de résultats, on s’oriente vers une autre profession.

Pour d’autres salariés,  un réveil se produit après des années d’ennui ou d’obéissance morne, et sans attendre une issue pénible, ils décident de  prendre les rênes de leur vie : ils se reconvertissent et trouvent leur voie !

 

Prises de conscience 

 

A en juger par le nombre d’articles traitant de la volonté grandissante de salariés à changer d’activité professionnelle en 2021, on sent bien que la crise sanitaire a travaillé les esprits.

Ou les a sortis de leur torpeur …

Le confinement a bouleversé en profondeur  nos  modes de fonctionnement et a suscité des prises de conscience.

Certains ont ouvert les yeux sur ce qu’ils vivaient depuis des années comme normal, conforme, installé, solide, sécurisant. Des critères satisfaisant les besoins humains.

Une question a cependant fait surface après une longue période d’ensevelissement : le « pourquoi ?”

    • Pourquoi je bosse comme un galérien ?
    • Pourquoi ce décalage entre mes études BAC +++++ et ce poste de cadre bien payé mais creux et sans autonomie ?
    • Pourquoi mes horaires sont ils difficiles à gérer avec ma vie perso ?
    • Pourquoi remplir tous ces tableaux chaque année ?
    • Pourquoi le process de décision prend 3 siècles quand on me demande d’être opérationnelle et de produire en 3 minutes ?
    • Pourquoi je ne comprends pas les orientations stratégiques prise par les têtes « pensantes » qui valsent tous les 4 matins ?
    • Pourquoi suis-je dans le projet des autres ?
    • Pourquoi décide-t-on pour moi ?
    • Pourquoi je me sens vide quand j’ai fini ma journée de boulot ?
    • Pourquoi dois je dépendre de l’avis subjectif d’une seule personne ?
    • Pourquoi ?……

En l’absence de réponse complète et satisfaisante, nous nous lançons dans  de nouvelles explorations à la recherche de nos aspirations les plus authentiques. 

C’est un voyage formidable de chercher ce pour quoi le « monde » rémunérera  nos compétences, nos créations, nos idées.

Beaucoup arrivent au terme de réflexions et de bilans de compétences, ou à partir d’un déclic,   à une  sorte d’ évidence.

Comme le décryptage de hiéroglyphes !

 

Ruptures et ouvertures 

 

Je fais le parallèle des transitions professionnelles avec les étapes du rebond :  la démarche requiert le même type de ruptures avec son monde d’avant (relations, habitudes, perceptions… ) tout en  invitant à nous adapter aux nouvelles réalités.

  • Acquérir de nouvelles compétences : apprendre, se former, évoluer dans des environnements différents.  
  • Accepter en toute humilité de ne pas savoir alors qu’on fut peut être expert dans son domaine ou que celui ci était maitrisé.
  • Passer d’une routine plus ou moins confortable à l‘incertitude : vais je réussir ? Et si j’échoue ? Si je n’en vis pas ? Si je ne trouve pas de poste ?
  • Troquer la vacuité d’un boulot alimentaire à l’accomplissement de soi dans une nouvelle activité entrepreneuriale ou salariée.

 Bien sûr, il y a le risque de changer, de quitter ce que l’on connait. Il n’est pas minimisé, au contraire : on apprend à vivre avec.

Le risque fait parti du quotidien des personnes qui osent franchir la ligne pour s’écouter et vivre au mieux leur unique vie. 

 

Comment fait on ?

 

Regarder comment les choses sont possibles, cela motive.

Voir comment des personnes rendent les choses possibles, cela inspire !

J’ai eu la  grande aujourd’hui joie de regarder la  série de  reportages “les Mavericks “ d’Antoine Grenié : de beaux bijoux de possibles !

Billet inspiration ce soir en allant se promener du côté de Maddyness pour l’article sur la démarche de l’auteur  de filmer ces reportages , et du côté de Maddyplay pour le visionnage des 10 parcours de changements radicaux.

 

PS : Tu as vu la définition du cheval Maverick  de Morel Darleux ? Je la kiffe !! 

Alors, Maverick ou pas ? 

 

Au suivant !

A demain. 

 

 

Rosemary

Rebondir après des coups durs, après des expériences non satisfaisantes et des désillusions, c'est ma démarche actuelle à 50 ans passés. Pas après pas, d'échec en réussite, de remise en question en pratique, je considère cette nouvelle étape comme une autre naissance. BE Bottes ! est mon mantra d'énergies positives pour une seconde partie plus belle que la première !

One Comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.